Vous lisez
SANTE : LES BONNES PRATIQUES A ADOPTER EN CE MOIS D’OCTOBRE ROSE

SANTE : LES BONNES PRATIQUES A ADOPTER EN CE MOIS D’OCTOBRE ROSE

Le cancer du sein reste toujours le plus meurtrier chez les femmes avec plus de 12 000 décès chaque année. Pourtant détecté tôt, il se guérit très bien dans 9 cas sur 10. Comme chaque année, le mois d’octobre met en lumière la maladie mais surtout les moyens de prévention. Si Seniors vous présente ces gestes qui peuvent vous sauver la vie.

L’autopalpation pour détecter des anomalies

Arborer un ruban rose c’est bien, mais surveiller régulièrement sa poitrine c’est encore mieux ! De temps en temps, observez-vous dans le miroir et palpez vos seins à la recherche d’un élément anormal. Mais qu’est-ce qu’un élément anormal ? Voici les 9 signes qui doivent vous alerter et vous pousser à consulter sans délai pour une radiographie de contrôle.

  • Si vous remarquez une libération de liquide à travers un sein ;
  • Si des veines sont très visibles dans cette région ;
  • Si vous avez senti une bosse et qu’elle n’a pas diminué ;
  • Si vous constatez un gonflement, une rougeur ou une chaleur inhabituelle dans le sein ;
  • Si les deux seins semblent asymétriques ;
  • Si un sillon apparaît sur le mamelon ;
  • Si la couleur de l’auréole du mamelon s’altère ou change ;
  • Si des croûtes ou lésions touchent votre poitrine ;
  • Si un changement semble s’opérer dans la forme générale de votre poitrine.

Dans tous les cas, l’autopalpation doit être douce mais ferme pour sentir les éventuelles bosses.

 

 

Le dépistage au cœur de la prévention

En tant que seniors, vous êtes dans la tranche d’âge la plus sujette à développer un cancer du sein. L’Assurance Maladie offre un dépistage tous les deux ans aux femmes entre 50 et 74 ans. Même s’il n’empêche pas l’apparition de la maladie, il permet de la détecter au bon moment et de la traiter rapidement et efficacement.

A lire aussi

L’examen consiste en une mammographie au sein d’un centre de radiologie. Elle est précédée d’un examen externe et d’une palpation. Les résultats sont systématiquement contrôlés par un autre radiologue. Si cela est jugé nécessaire, une échographie peut être effectuée en complément.

Si vous êtes considérée comme une personne à risque (au regard de vos antécédents familiaux par exemple), l’examen doit être pratiqué au moins une fois par an.

Vous pouvez prendre rendez-vous chez le radiologue de votre choix. Voici les adresses utiles en Béarn :

  • Cabinet de radiologie de Billère – 26 bis avenue Gaston Phoebus / 05 59 62 48 00 / Docteurs BARBOSA DE MELO, COULON, LEVRIER, VERNIOLLE et GIORLANDO
  • Cabinet de radiologie de Morlaàs – 1 place de la Tour / 05 59 33 44 53 / Docteurs ESCUDE, KOS, OSPITAL, ROCHE, SURCIN, RAPIN et SYKARA
  • Cabinet de radiologie de Mourenx – 1 avenue de Navarrenx / 05 59 60 09 58 / Docteur LAFOURCADE
  • Cabinet de radiologie de Nay – Résidence ANTHENIS Chemin de la Montjoie / 05 59 61 11 75
  • Cabinet de radiologie d’Oloron – Route de Barcus / 05 59 39 70 20 / Docteurs NOMBLOT et PLANTADE
  • Cabinet de radiologie d’Orthez – 9 avenue Francis Jammes / 05 59 67 09 40 / Docteurs AURENSAN, BAYSSETTE et HARLE
  • Cabinets de radiologie de Pau : 21 rue d’Orléans / 05 59 27 65 60

37 avenue Honoré Baradat / 05 59 14 07 00 / Docteurs CAZABAN, CONSTANTES, B. DOASSANS, O. DOASSANS, P.-M. DOASSANS, MASSEYS, MESPLEDE et VALATS

  • Service Radiologie de l’hôpital François-Mitterrand – 4 boulevard Hauterive 64000 PAU / 05 59 72 67 05 / Docteurs BOROCCO, CANNELLA, DESBLACHE, HUGO et WAYMEL
© Si Séniors Magazine 2020. Tous droits réservés
Réalisation : CréaSud Communication.
Haut de page