Vous lisez
FAIRE FACE SEREINEMENT AUX PETITS ALÉAS DE L’ÉTÉ

FAIRE FACE SEREINEMENT AUX PETITS ALÉAS DE L’ÉTÉ

La belle saison est propice aux sorties et aux balades en tous genres, notamment avec les petitsenfants. Des petits désagréments peuvent malheureusement gâcher ces beaux moments si on ne sait pas comment réagir. Si Seniors vous donne quelques conseils pour les passer sans encombre. 

 

DES PETITES BÊTES BIEN EMBÊTANTES 

Évoquons en premier lieu nos amis les moustiques. Enfin “amis”… Ils ne le sont plus vraiment lorsqu’ils s’invitent durant nos soirées et surtout nos nuits. Qui n’a jamais eu la désagréable surprise d’être réveillé par l’un de ces insectes ? À chaque problème sa solution: ici la citronnelle vous sera d’un grand secours, surtout si vous êtes branchés produits naturels. Après avoir été piqué, sachez que le bicarbonate de soude est très efficace pour calmer les démangeaisons! 

Autres ouvrières essentielles à nos écosystèmes: les abeilles. Celles-ci n’apprécient guère les gestes brusques. Un seul mouvement et elles attaquent, et ça fait mal… Retirez le dard au plus vite et approchez la zone de la piqûre d’une source de chaleur. C’est la même rengaine avec les guêpes (et les frelons): ne les embêtez pas car elles peuvent être très agressives! Vous croiserez probablement les vilaines mouches suivantes lors d’une balade à la campagne. Les taons raffolent du sang des animaux… et du vôtre. 

Certains sprays répulsifs vous éviteront de vous gratter pendant plusieurs jours. 

LES MAUX DE LA JOURNÉE PLAGE 

Vous venez d’installer votre serviette ? Voici les 2 risques auxquels vous pourrez être confrontés aujourd’hui: 

  • L’excès de soleil: il peut se traduire par une insolation ou des “coups de soleil”, brûlures pas très sympathiques. Cela peut représenter un danger absolu pour les plus jeunes et les plus âgés. Alors on se protège : on reste à l’ombre sous le parasol, on porte casquette ou chapeau, lunettes, t-shirt et on s’enduit de crème solaire (indice 50 c’est le mieux). 
  • Les méduses : elles règnent dans les mers et océans et viennent titiller les baigneurs avec leurs filaments venimeux. Ça brûle, ça pique ! Il faut rincer à l’eau de mer et frotter la plaie avec du sable si possible pour enlever les résidus de filaments. En France, elles sont rarement virulentes donc ce petit conseil devrait suffire. On ne le répétera jamais assez mais hydratez-vous, surtout en période de fortes chaleurs! Eau à volonté ou citronnade fraîche pour une boisson plaisir au cœur de l’été…

TIQUES : COMMENT LES ÉVITER ET LES TRAITER EN CAS DE MORSURE ? 

Véritable fléau de nos forêts, elles peuvent se révéler particulièrement dangereuses pour votre santé ! La morsure est tout à fait indolore. Il va donc falloir vérifier scrupuleusement en rentrant de votre sortie. Inspectez bien vos petitsenfants sous toutes les coutures : n’oubliez pas les recoins cachés et le cuir chevelu. Si vous en trouvez une déjà bien accrochée, pas de panique ! 

Il faut la retirer rapidement mais pas n’importe comment. Munissez-vous d’un crochet spécial que vous pourrez vous procurer facilement en pharmacie. Pour la décrocher, vous devrez tourner dans le sens des aiguilles d’une montre et vérifier que la tête n’est plus fichée dans la peau. Désinfectez et surveillez les jours suivants, à l’affût d’une éventuelle rougeur autour de la morsure. En amont, couvrez-vous dans la mesure du possible en privilégiant les couleurs claires. Vous pouvez également utiliser un répulsif adapté.

© Si Séniors Magazine 2020. Tous droits réservés
Réalisation : CréaSud Communication.
Haut de page